rcales 2015 01

2015, c’est l’année où les R’calés voient « rose » et comptent bien s’en amuser !

rcales 2015 02
Dès l’ouverture du spectacle, le silence se fait dans la salle quand résonnent les premières notes de la chanson d’Édith Piaf… bien évidemment « La vie en rose » est mise en lumière, pour l’occasion en langue des signes. Elle reviendra plus tard dans une autre version, voyant des couples se chercher, se faire et se défaire…

L’imaginaire est au cœur du spectacle puisque s’enchaîne ensuite une enquête où les inspecteurs Clu&Do tentent de démêler le vrai du faux parmi les témoignages hauts en couleurs de Mademoiselle Rose et ses ludiques acolytes. Et ce ne sont pas les seuls personnages de fiction qui vont prendre vie le temps d’une scène. Les R’calés vont faire défiler de nombreux héros, à commencer par le Petit Prince qui s’avance accompagné de sa rose, sans doute enivré par la (ou le ?) rosée du matin. Contre toute attente, la Schtroumpfette pointe également le bout de son chapeau. Elle aussi souhaite repeindre sa vie et celle de ses camarades de fond en comble… Mais difficile de se séparer du bleu qui leur colle à la peau. Toute la Bibliothèque Rose est également de la fête et prend vie dès la nuit tombée, mais aussi le monde des sucreries occupé par un souci de discrimination positive à l’intérieur des paquets.

rcales 2015 04 rcales 2015 03 rcales 2015 05

L’amour est le fil conducteur des aventures des R’calés, en chansons, musique et danses bien sûr, mais aussi via la complainte d’une princesse désabusée, la recherche du grand amour de jeunes gens connectés sur « AdopteUnGarsDeRiaillé.com » ou par le biais de la télé-réalité, le carnet rose de mères célibataires décidées à ne pas le rester ou – dans un tout autre style – au travers des émois naissants d’un adolescent attaché à son coquin téléphone...

rcales 2015 06
Entre les explications du pourquoi du comment de la couleur rose d’un flamant intello à l’un de ses congénères pas si futé, celles d’un soldat décontenancé par sa machine à laver et son drapeau moins blanc que blanc et l’intervention inopinée de cochons en colère sur la scène, pas étonnant qu’un psychologue spécialisé en thérapies de groupe ait jugé bon de participer à l’aventure pour faire voir à tous « La vie en rose ».

Ajoutez à cela, un vendeur de roses quelque peu insistant, les gérants approximatifs d’une auto-école fiers de leur poulain récidiviste mais loin d’obtenir le papier rose, une panthère de passage, une liste fleur bleue de Rose, des déportés étoilés, les élèves d’un cours de danse classique pas tout-à-fait convaincus, et même… du papier toilette… et vous aurez fait le tour (presque) complet d’un spectacle riche et coloré !

Alors… elle est pas rose la vie ?


affiche rcales 2015 web 

Médias:
- Albums Photos
- Albums Vidéos

Le coin des R'calés

                   

facebook